Contamin@Lyon 2022

Les 23 et 24 mars 2022

Qu'est ce que Contamin@Lyon ?

 

Contamin@Lyon est un événement organisé par l'Aspec autour de la maîtrise de la contamination et des salles propres. 
Pour l'édition 2022, nous vous donnons rendez-vous à La Sucrière durant 2 jours les 23 et 24 mars, pour un salon accueillant jusqu'à 80 exposants
Le salon est accompagné de conférences axées sur les fondamentaux de la salle propre.
 

A qui s'adresse Contamin@Lyon ?


L'événement s'adresse aux fournisseurs, fabricants et prestataires de services dans le domaine des salles propres, ainsi qu'aux utilisateurs issus de l'industrie pharmaceutique, des dispositifs médicaux, de la microélectronique, du spatial ou encore du milieu hospitalier, principales filières concernées par la maîtrise de la contamination.
   

Pourquoi se rendre à Contamin@Lyon ?


En tant qu'exposant, Contamin@Lyon est l'occasion de rencontrer les nouveaux décideurs et exposer ses solutions et produits dans un bassin stratégique et économique de notre secteur.
Vous souhaitez exposer ? cliquez ici pour le bon de commande et ici pour le plan des stands.

En tant que visiteur, Contamin@Lyon permet de rencontrer des acteurs susceptibles de donner vie à vos projets de salle propre, participer aux conférences et échanger avec les exposants dont les métiers varient :
  • Conception et réalisation de salles propres (traitement d'air et cloisons/plafonds/sol)
  • Traitement d'air (HVAC)
  • Equipements de la salle propre (infrastructures)
  • Fluides liquides (eaux de process, de laboratoire, ultrapures, etc.)
  • Gaz (air comprimé, azote,hélium, argon, etc.)
  • Process
  • Equipement d'exploitation
  • Prestation de services

Contamin@Lyon à La Sucrière


Lyon est un bassin économique et stratégique dans le domaine de la maîtrise de la contamination. Les éditions précédentes de Contamin@Lyon ont pu témoigner de l'ampleur de ce bassin.
Nous faisons ainsi le choix de vous accueillir dans un lieu plus grand sur 2 jours, afin de maximiser les échanges et les rencontres pour donner ainsi plus d'ampleur au réseaux des acteurs de la salle propre.

   
© Nicolas Robin                                                                                                    © Nicolas Rodet