Technologies et Innovations Hospitamières - Mars 2020

Un nouveau rendez-vous pour les métiers de la contamination et les salles propres
 
Contamin@Marseille réunira les professionnels autour d’un salon exposants, de rendez-vous projets et de sessions techniques les 8 et 9 avril au palais du Pharo.
 
L’ASPEC, ou Association pour la Prévention et l’Etude de la Contamination a été créée en 1971. Elle regroupe près de 900 membres, tous issus des métiers de la contamination. « Notre métier est de faire de la mise en relation au travers d’événements, dont Contamin’Expo et Contamin@Marseille qui est un nouveau concept, explique Stéphane Ortu, délégué général ASPEC. Les autres activités de l’ASPEC sont d’apporter de l’information et de la formation à ces métiers de manière transverse au travers de formations dédiées aux environnements maîtrisés. Nous rédigeons des guides techniques en nous appuyant sur nos adhérents et sur les réseaux experts, qui sont autant d’outils méthodologiques et de méthodes de référence sur les règles de l’art dans les environnements maîtrisés. »
L’association est connue pour l’organisation de son événement phare : Contamin’Expo, le grand salon parisien sur 8 000m², avec ses 150 exposants et ses 1 500 visiteurs. Mais cette année, l’ASPEC inaugure un nouveau rendez-vous avec Contamin@Marseille.
Cette première édition sera marquée par plusieurs temps forts, parmi lesquels une vingtaine de sessions techniques qui aborderont toutes les thématiques de la salle propre et des environnements maîtrisés. Nature des contaminants, conception d’un environnement maîtrisé, les mini environnements, le traitement de l’air, l’efficacité énergétique, pour ne citer que celles-ci. Une de ces sessions filières sera spécifique aux établissements de santé et sera dédiée à la conception des salles interventionnelles et des salles hybrides. Un sujet porté par le CHU de Bordeaux. Tout est en ligne sur le site www.contaminamarseille.fr pour s’inscrire à la session souhaitée.
 
Nouveau concept
 
« Le nouveau concept que nous avons ajouté, reprend Stéphane Ortu, c’est que nous avons organisé des RDV d’affaires, baptisés rdv projets, pour mettre en lien les fournisseurs et les utilisateurs pour des besoins spécifiques. Pour cela nous sous-traitons avec une société spécialisée, BBCM, qui organise des RDV scientifiques techniques. Il s’agit vraiment de créer du lien concret entre l’utilisateur qui a des besoins spécifiques et le fournisseur qui peut y répondre concrètement, techniquement ou normativement. Les utilisateurs vont pouvoir aller sur une base spécifique, identifier leurs besoins et exprimer leurs attentes. Ensuite, la société fera en sorte d’aller chercher les exposants fournisseurs qui sont actuellement sur l’événement, de faire le lien et mettre un planning en place pour que chaque utilisateur sache quel jour à quelle heure il rencontre quel fournisseur pour quelle problématique. »
Pour cette première, l’ASPEC a également invité les ONG Médecins sans frontière et ALIMA qui s’impliquent sur le territoire africain, notamment dans le cas de la pandémie Ebola. « Ils travaillent sur la maîtrise de la contamination avec une tente appelée la Cube qui est donc un environnement maîtrisé, prêt en deux heures sur des terrains un peu hostiles, conclut Stéphane Ortu, nous avons trouvé qu’ils étaient vraiment dans la thématique de la maîtrise de la contamination et nous leur avons fait une place privilégiée pour justement les mettre en avant et faire le lien entre l’industrie Hi-Tech de pointe que nous représentons au quotidien et ce qui est fait sur le terrain avec des moyens différents mais avec une approche qui est la même sur la maîtrise de la contamination pour protéger des opérateurs, des intervenants, des médecins et aussi dans le sens du patient. »
Pour appuyer l’ambiance conviviale de cette première édition, les organisateurs ont également prévu un tournoi de pétanque et une soirée de gala en clôture du premier jour de Contamin@Marseille.